UN NOUVEAU CHAPITRE

Un nouveau chapitre
Un nouveau chapitre

Fiche technique

Immeuble de logements collectifs neuf

Etude en cours

Construire dans une dent creuse au cœur du centre historique de Rennes

Situé rue Géhénno, rue de la mytique Barre St-Just de Maillol, entre deux immeubles patrimoniaux, le projet prend la place d'une maison tombée en état de décrépitude avancé.

Le projet relie les 2 immaubles mitoyens, très différents par leur hauteur et la modénature des façades. Il s'iinspire et respecte les traditions ancestrales sans jamais tomber dans le pastiche.

Sobriété, intemporalité, réinterprétation.

IMPLANTATION: RESPECT & ORDONNANCEMENT
-recréer un alignement sur la rue (inclusion du terrain appartenant à la ville)
- augmenter la surface de la cour pour limiter les ombres portées de la nouvelle construction (projet plus élevé)
- respecter les ouvertures existantes des mitoyens sur la cour

HAUTEURS: ALIGNEMENT & FAILLE:
- alignement sur l'immeuble mitoyen au nord: hauteur des niveaux (2.70m sous plafond), des gouttières et des faîtages
- deux niveaux en dessous le l'immeuble mitoyen au Sud pour rythmer la composition de la façade urbaine et rappeler le gabarit de la construction actuelle (une lucarne permet de récupérer de la surface habitable et d'offrir un dessin plus riche)
- ainsi la perception des pignons aveugles est limitée

ORGANISATION INTERNE
- terrain petit et contraint, donc peu de liberté
- plancher haut à plus de 8m donc obligation d'un escalier encloisonné et d'un ascenseur (circulation = part importante de la surface construite)
- RDC: communs (garage et à vélo et déchets)  et local d'activité ou commercial
- étages: petits logements, studios et deux pièces

VEGETALISATION 
La cour à végétaliser représente 41% de la surface de la parcelle

COMPOSITION DES VOLUMES: CONTINUITE ET FAILLE
- les volumes sont dictés par l'organisation en plan: nécessité de circulations verticales conformes aux réglementations et surface des logements
- afin d'harmoniser les proportions:
    la hauteur est réduite de deux niveaux par rapport au mitoyen au sud
     une faille est crée entre les deux volumes principaux
- cette faille permet en outre d'offrir un balconnet aux deux-pièces et de souligner l'entrée

INTEGRATION DISCRETE: SOBRIETE, RYTHME ET MODENATURE
- les corniches, gouttières et faîtages s'alignent
- les fenêtres adoptent les mêmes proportions que l'immeuble situé au nord: hautes et offrant une belle luminosité
- la colorimétrie est travaillée dans le respect de l'existant : enduit taloché beige clair, menuiseries bois et ferroneries bleus gris
- le régistre bas est souligné par une teinte d'enduit qui s'alignent aux soubassement de chacun des mitoyens et séparé des étages par un bandeau saillant
- le local pro bénéficie de deux grandes portes-fenêtres et son enseigne est intégrée

TRADITION & CONTEMPORANEITE
PAS DE PASTICHE MAIS UNE INTEGRATION DISCRETE & SOBRE

Colorimétrie:
Les teintes et matériaux du bâtiment existant sont réutilisés
- enduit taloché teinte beige clair
- menuiseries bois teinte bleus gris
- encadrements de fenêtres soulignées par une teinte en harmonie avec les menuiseries
- gardes-corps fixes bois et métal

Réinterpréation contemporaine
- les gardes corps sont composés de tôle perforée aux motifs inspirés de la ferronerie environante
- cette tôle protège également l'intimité des balconets en pignon sud, sans nuire à l'ensoleillement
- les techniques actuelles sont utilisées dans le respect des traditions ancestrales